Avez-vous déjà enseigné une leçon si puissante au point d’être en mesure dire que les élèves ont ressenti l’Esprit et, une fois terminé, que vous savez que vous avez fait du bien ?

Avez-vous déjà vécu expérience contraire où vous avez la sensation d’être face à une classe morte, avec l’impression d’avoir gaspillé leur temps et le votre une fois la leçon terminée ? Je pense que nous nous sommes tous retrouvés dans cette situation et que nous avons déjà eu l’expérience d’enseigner ces deux types de leçon.

Ce qui fait d’une leçon une expérience qui change véritablement la vie est lorsqu’elle aide quelqu’un à changer sa vie pour de bon. Si c’est une leçon qui change la vie, alors vous pouvez espérer des élèves lorsqu’il quittent la classe, qu’ils le fassent avec une foi renforcée, un témoignage plus profond et la motivation de changer ce qu’il faut dans leur vie.

Voilà 6 étapes pour vous aider à atteindre ce but :

1.Commencez avec un objectif pour enseigner

Avant de débuter, vous devez commencer avec l’objectif en tête et l’implication personnelle que vous espérez de la part de vos élèves quand ils ressortiront de la classe. Lisez les écritures données, la leçon, les paroles des prophètes et les autres ressources que vous avez à votre disposition dans votre leçon. Habituellement, les leçons du manuel sont divisées en sections et groupes de versets. Ecrivez pour chaque section sur un carnet ce qui pourrait être un objectif final.

Quelles actions espérez-vous voir vos élèves mettre en place dans leur vie après avoir enseigné la leçon ?  De quelle façon aimeriez vous que leur témoignage grandisse ? Mettez par écrit les engagements que vous aimeriez les voir prendre en quittant la classe, basés sur chaque section de la leçon.

Maintenant arrive la partie difficile. Après cette préparation initiale, vous pourriez avoir cinq ou six façons dont la leçon pourrait selon vous rendre leur vie meilleur. Mais comme pour la plupart des leçons, vous n’aurez le temps de vous concentrer seulement que sur deux ou trois de ces applications personnelles. Choisissez quelles seront ces deux ou trois applications que vous allez enseigner et gardez simplement les autres dans un coin de votre tête.

L’Esprit pourrait vous inciter à dévier des applications personnelles choisies pendant la leçon. Aucun problème.  Souvenez-vous, vous enseignez des personnes, pas une leçon. L’Esprit et l’interaction avec la classe vous guideront sur la façon dont le Seigneur veut bénir la vie des membres de votre classe. Lorsque vous avez l’objectif final en place, les étapes suivantes viennent intuitivement.

2.Trouvez une bonne introduction du sujet

Avec n’importe quelle leçon, trouvez une bonne accroche qui attirera la classe dans la leçon et engagera ses membres. Rien n’attire plus les gens dans une leçon que son application dans leur vie. Vous pouvez le leur montrer en commençant par une question percutante, une histoire, une illustration qui intéressera votre classe. Pensez à ceux que vous enseignez et faites une leçon sur mesure, l’introduction de la leçon comprise, par rapport à leurs vies et les défis qu’ils rencontrent.

Souvenez-vous, le but de l’introduction est d’amener votre classe aux écritures ou aux paroles des prophètes, pour cette raison ne passez pas trop de temps dessus.

3.Pensez au contexte et à un fils conducteur

Avez-vous déjà rencontré ce problème, vous avez de bons versets ou une magnifique citation lus en classe, mais lorsque pour poursuivre vous posez une bonne question en rapport, les membres de la classe ne savent pas comment répondre parce qu’ils ne savent pas au départ à quoi ils doivent être attentif ?

Voilà une bonne solution. Avant de lire le verset ou la citation, donnez aux membres de la classe une « quête ». Cela éveillera leur esprit et les aidera à être attentifs à la lecture. Donnez également des informations sur la personne citée et le contexte. Une bonne « quête » pourrait ressembler à « Pendant que Sarah lit les prochains versets, écoutez la raison pour laquelle le Seigneur est contrarié par les Enfants d’Israël »

4.Analysez

Une fois les versets ou les citations de la leçon lus par la classe, l’instructeur peut être tenté de donner des leçons et de partager son propre point de vue et ses pensées. NE LE FAITES PAS. Les leçons qui changent une vie ne sont pas des conférences. Dans les leçons qui changent une vie, l’instructeur aide en général ses élèves à découvrir des connaissances pour eux et en discute avec les autres, ce qui aide à cimenter la leçon.

Posez des questions qui amèneront les membres de la classe à penser plus profondément au texte et à l’application personnelle que vous recherchez. De nombreux instructeurs se plaignent des «réponses d’Ecole du Dimanche » perpétuelles de leur classe. Mais c’est uniquement parce que les membres de la classe ont l’habitude d’avoir des instructeurs qui posent des questions du genre « Quoi ».

Si votre classe ne donne que des réponses basiques comme « la prière » ou « lire les écritures », poursuivez en posant une question de type « Pourquoi » ou « Comment » , ce qui l’amènera à analyser et penser plus en profondeur. Posez des questions additionnelles comme « Comment la prière peut-elle aider avec ça ? » ou « Est-ce que vous pouvez me donner un exemple sur comment cela vous a-t-il aidé vous ou quelqu’un que vous connaissez ? »

5.Aidez les membres de la classe à découvrir le principe ou la doctrine.

Une fois le texte analysé par la classe, posez des questions qui l’aidera à comprendre la leçon de vie. Vous pourriez poser des questions comme « Alors, quelle est la morale de cette histoire ? Comment ce que nous apprenons ici peut-il faire une différence dans nos vies ? »

C’est toujours mieux si les membres de votre classe trouvent eux-mêmes et partagent les principes de changement de vie. L’application dans la vie personnelle peut être différente de ce que vous aviez prévu au départ, mais c’est correct. C’est cela enseigner.

6.Recherchez toujours une application personnelle

C’est une chose de connaître un principe ou une doctrine, s’en est une autre d’être inspiré pour le vivre. Par exemple, nous connaissons tous les détails de ce qu’est la dîme et comment la payer. Mais c’est complètement autre chose que d’être touchée par l’Esprit d’une façon telle qu’une personne prendra l’engagement de payer sa dîme. C’est là où partager des histoires et des citations, et témoigner deviennent des supports puissants. Encore mieux, invitez les membres de la classe à partager et à rendre leur témoignage. Enfin, lancez leur le défi sincère d’appliquer ces enseignements dans leur vie.

Maintenant, à votre tour de mettre en application ces étapes. Appliquez-les à la prochaine leçon que vous enseignerez. Après avoir étudié le contenu de la leçon, écrivez les applications qui changent une vie que vous aimeriez voir vos élèves désirer mettre en oeuvre à la fin de la leçon. Ensuite, revoyez et préparez les prochaines étapes qui aideront votre classe à découvrir et vouloir mettre en pratique ces applications personnelles dans leur vie.


Cet article a été écrit originellement par John Bushman et publié pour LDS Living, intitulé « How to Teach a Life-Changing Lesson in 6 Simple Steps » Français©2016 LDS Living, A Division of Deseret Book Company / English©2016 LDS Living, A Division of Deseret Book Company

(Visited 62 times, 1 visits today)